Get 20M+ Full-Text Papers For Less Than $1.50/day. Start a 14-Day Trial for You or Your Team.

Learn More →

Assessing building performance in use 4: the Probe occupant surveys and their implications

Assessing building performance in use 4: the Probe occupant surveys and their implications The main findings from the Probe occupant surveys are assessed. The emphasis is on the consequences for strategic thinking on how best to design and manage buildings to improve conditions for occupants and users, taking examples from the Probe studies. Comfort, health and productivity of occupants are positively associated statistically; and all are easily undermined by chronic, low-level problems. Improvement may not necessarily require raising overall environmental standards - particularly if this requires more energy or reduces perceived control, which occupants think has been falling steadily in recent years. Noise-related problems are also growing with today's trend to more open, more diverse and often more reverberant environments. For the occupant, ‘satisficing’ may be better than optimizing; and big benefits can come from minimizing the main causes of discomfort, ill health and low productivity - for example by designing and managing to help individuals to choose how to overcome local problems when they occur. Perhaps the greatest enemy of occupant satisfaction is where a building and its systems have become too complicated for its managers – even if this has often occurred initially at their request. Its greatest friends are simplicity, intelligibility,managed feedback, respect for people's comments and rapid response. Les auteurs évaluent les principaux résultats des enquêtes Probe sur les occupants et mettent l'accent sur les conséquences pour la réflexion stratégique de la meilleure façon de concevoir et d'exploiter des bâtiments en vue d'améliorer les conditions pour les occupants et les utilisateurs en prenant des exemples tirés des études Probe. Le confort. l'hygiène et la productivité des occupants sont associés de manière positive sur le plan statistique; tous ces aspects sont aisément sapés par de petits problèmes chroniques. L'amélioration n'appelle pas nécessairement une élévation des normes globales d'environnement - surtout si cette option exige davantage d'énergie et réduit le contrôle perçu - que les occupants estiment d'ailleurs en baisse constante depuis quelques années. Les nuisances sonores sont aussi en augmentation par suite de la tendance actuelle en faveur d'environnements plus ouverts, plus diversifiés et souvent avec davantage de réverbération acoustique. Pour les occupants, être satisfaits est peut être plus important que de vouloir optimiser. D'importants avantages peuvent résulter de toute tentative de minimiser les causes principales de l'inconfort, de la mauvaise santé et d'une faible productivité; on peut, par exemple, concevoir des bâtiments et les exploiter en aidant les occupants à choisir comment résoudre les problèmes locaux lorsqu'ils surgissent. Le plus grand obstacle à la satisfaction des occupants vient peut être du fait qu'un bâtiment et ses systèmes sont devenus trop complexes pour les gestionnaires, même si ce sont eux qui, à l'origine, ont demandé de tels équipements. Au contraire, les meilleurs atouts de la satisfaction des occupants sont la simplicité, l'intelligibilité, le retour contrôlé d'informations ainsi que le respect des commentaires des autres et une réponse rapide. http://www.deepdyve.com/assets/images/DeepDyve-Logo-lg.png Building Research & Information Taylor & Francis

Assessing building performance in use 4: the Probe occupant surveys and their implications

Building Research & Information , Volume 29 (2): 15 – Mar 1, 2001
15 pages

Loading next page...
 
/lp/taylor-francis/assessing-building-performance-in-use-4-the-probe-occupant-surveys-and-0kEsrKHFQ9

References (10)

Publisher
Taylor & Francis
Copyright
Copyright Taylor & Francis Group, LLC
ISSN
1466-4321
eISSN
0961-3218
DOI
10.1080/09613210010008045
Publisher site
See Article on Publisher Site

Abstract

The main findings from the Probe occupant surveys are assessed. The emphasis is on the consequences for strategic thinking on how best to design and manage buildings to improve conditions for occupants and users, taking examples from the Probe studies. Comfort, health and productivity of occupants are positively associated statistically; and all are easily undermined by chronic, low-level problems. Improvement may not necessarily require raising overall environmental standards - particularly if this requires more energy or reduces perceived control, which occupants think has been falling steadily in recent years. Noise-related problems are also growing with today's trend to more open, more diverse and often more reverberant environments. For the occupant, ‘satisficing’ may be better than optimizing; and big benefits can come from minimizing the main causes of discomfort, ill health and low productivity - for example by designing and managing to help individuals to choose how to overcome local problems when they occur. Perhaps the greatest enemy of occupant satisfaction is where a building and its systems have become too complicated for its managers – even if this has often occurred initially at their request. Its greatest friends are simplicity, intelligibility,managed feedback, respect for people's comments and rapid response. Les auteurs évaluent les principaux résultats des enquêtes Probe sur les occupants et mettent l'accent sur les conséquences pour la réflexion stratégique de la meilleure façon de concevoir et d'exploiter des bâtiments en vue d'améliorer les conditions pour les occupants et les utilisateurs en prenant des exemples tirés des études Probe. Le confort. l'hygiène et la productivité des occupants sont associés de manière positive sur le plan statistique; tous ces aspects sont aisément sapés par de petits problèmes chroniques. L'amélioration n'appelle pas nécessairement une élévation des normes globales d'environnement - surtout si cette option exige davantage d'énergie et réduit le contrôle perçu - que les occupants estiment d'ailleurs en baisse constante depuis quelques années. Les nuisances sonores sont aussi en augmentation par suite de la tendance actuelle en faveur d'environnements plus ouverts, plus diversifiés et souvent avec davantage de réverbération acoustique. Pour les occupants, être satisfaits est peut être plus important que de vouloir optimiser. D'importants avantages peuvent résulter de toute tentative de minimiser les causes principales de l'inconfort, de la mauvaise santé et d'une faible productivité; on peut, par exemple, concevoir des bâtiments et les exploiter en aidant les occupants à choisir comment résoudre les problèmes locaux lorsqu'ils surgissent. Le plus grand obstacle à la satisfaction des occupants vient peut être du fait qu'un bâtiment et ses systèmes sont devenus trop complexes pour les gestionnaires, même si ce sont eux qui, à l'origine, ont demandé de tels équipements. Au contraire, les meilleurs atouts de la satisfaction des occupants sont la simplicité, l'intelligibilité, le retour contrôlé d'informations ainsi que le respect des commentaires des autres et une réponse rapide.

Journal

Building Research & InformationTaylor & Francis

Published: Mar 1, 2001

Keywords: Comfort Design Factors Discomfort Facilities Management Feedback Noise Occupant Satisfaction Surveys Perceived Control Productivity Quality Control Satisficing Strategies Usability

There are no references for this article.