Get 20M+ Full-Text Papers For Less Than $1.50/day. Start a 14-Day Trial for You or Your Team.

Learn More →

Traitement psychopharmacologique du trouble obsessionnel compulsif de l’enfant et de l’adolescent

Traitement psychopharmacologique du trouble obsessionnel compulsif de l’enfant et de l’adolescent Nous proposons dans cette article de faire une revue des traitements psychotropes du trouble obsessionnel compulsif chez l’enfant et l’adolescent et de discuter leur place, leur indication à côté des autres abords thérapeutiques. On dispose de données solides aujourd’hui pour affirmer que les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine réduisent au plan clinique la sévérité des symptômes obsessionnels compulsifs chez la plupart des enfants ou adolescents atteints du trouble. Néanmoins, l’amélioration n’est souvent que partielle, peu de sujets deviennent asymptomatiques, et un traitement prolongé est souvent nécessaire. Les psychothérapies cognitivo-comportementales, basées sur une exposition graduée aux stimuli anxiogènes (obsessions) et une prévention de la réponse comportementale (compulsions), semblent avoir des effets plus durables, et sont de ce fait le traitement de première intention dans les formes modérées sans comorbidité du trouble. Comme le TOC survient dans un contexte de difficultés adaptatives et psychopathologiques diverses, un abord psychothérapique individuel ou familial, une association de psychotropes ou un abord éducatif pourront aussi être proposés. http://www.deepdyve.com/assets/images/DeepDyve-Logo-lg.png PSN Springer Journals

Traitement psychopharmacologique du trouble obsessionnel compulsif de l’enfant et de l’adolescent

PSN , Volume 1 (2) – Dec 6, 2008

Loading next page...
 
/lp/springer-journals/traitement-psychopharmacologique-du-trouble-obsessionnel-compulsif-de-LfLctcCKUB
Publisher
Springer Journals
Copyright
Copyright © 2003 by Springer
Subject
Medicine & Public Health; Psychiatry; Neuropsychology; Psychopharmacology; Psychotherapy; Psychoanalysis; Behavioral Therapy
ISSN
1639-8319
DOI
10.1007/BF03006795
Publisher site
See Article on Publisher Site

Abstract

Nous proposons dans cette article de faire une revue des traitements psychotropes du trouble obsessionnel compulsif chez l’enfant et l’adolescent et de discuter leur place, leur indication à côté des autres abords thérapeutiques. On dispose de données solides aujourd’hui pour affirmer que les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine réduisent au plan clinique la sévérité des symptômes obsessionnels compulsifs chez la plupart des enfants ou adolescents atteints du trouble. Néanmoins, l’amélioration n’est souvent que partielle, peu de sujets deviennent asymptomatiques, et un traitement prolongé est souvent nécessaire. Les psychothérapies cognitivo-comportementales, basées sur une exposition graduée aux stimuli anxiogènes (obsessions) et une prévention de la réponse comportementale (compulsions), semblent avoir des effets plus durables, et sont de ce fait le traitement de première intention dans les formes modérées sans comorbidité du trouble. Comme le TOC survient dans un contexte de difficultés adaptatives et psychopathologiques diverses, un abord psychothérapique individuel ou familial, une association de psychotropes ou un abord éducatif pourront aussi être proposés.

Journal

PSNSpringer Journals

Published: Dec 6, 2008

References