Get 20M+ Full-Text Papers For Less Than $1.50/day. Start a 14-Day Trial for You or Your Team.

Learn More →

Psychopathologie et essence du langage: L’aphasie interprétée par Kurt Goldstein et Roman Jakobson

Psychopathologie et essence du langage: L’aphasie interprétée par Kurt Goldstein et Roman Jakobson L’article propose une analyse comparative des etudes portant sur l’aphasie menées par le linguiste Roman Jakobson et le neuropsychiatre Kurt Goldstern La théorie linguistique de l’aphasie proposée par Jakobson dans les années 1950/1950 s’appuie sur les matériaux cliniques rapportes par Goldstetrrau debut des années 1930 Jakobson, toutefois, utilise les observations cliniques de Goldstein sans prendre en compte ses reflexions théoriques sur la pathologie du langage Ainsi, les symptômes décrite par Goldstein soat inscrits par Jakobson dans un modèle structuraliste qui lui permet de préconiser de maniere déductwe les différents types d’aphasie Goldstein en revanche, conçoit les manifestations cliniques de- l’aphasie comme une maniére d’être dans le monde L’étude des modifications qui accompagnent la reaction du patient a la maladie dort dégager les caractéristiques, auxquelles repond le fonctionnement du langage chez le sujet normal En distinguant entre un emploi mstrumental et un emploi symbolique du langage, Gold stein montre que seul l’emploi symbolique, qui caractérise le sujet normal, révèle l’essence du langage en manifestant l’être intime, le lien psychique qui unit le sujet au monde http://www.deepdyve.com/assets/images/DeepDyve-Logo-lg.png PSN Springer Journals

Psychopathologie et essence du langage: L’aphasie interprétée par Kurt Goldstein et Roman Jakobson

PSN , Volume 2 (5) – Jan 16, 2009

Loading next page...
 
/lp/springer-journals/psychopathologie-et-essence-du-langage-l-aphasie-interpr-t-e-par-kurt-eOjLa1rkPA
Publisher
Springer Journals
Copyright
Copyright © 2004 by Springer
Subject
Medicine & Public Health; Psychiatry; Neuropsychology; Psychopharmacology; Psychotherapy; Psychoanalysis; Behavioral Therapy
ISSN
1639-8319
eISSN
1955-2351
DOI
10.1007/BF03027596
Publisher site
See Article on Publisher Site

Abstract

L’article propose une analyse comparative des etudes portant sur l’aphasie menées par le linguiste Roman Jakobson et le neuropsychiatre Kurt Goldstern La théorie linguistique de l’aphasie proposée par Jakobson dans les années 1950/1950 s’appuie sur les matériaux cliniques rapportes par Goldstetrrau debut des années 1930 Jakobson, toutefois, utilise les observations cliniques de Goldstein sans prendre en compte ses reflexions théoriques sur la pathologie du langage Ainsi, les symptômes décrite par Goldstein soat inscrits par Jakobson dans un modèle structuraliste qui lui permet de préconiser de maniere déductwe les différents types d’aphasie Goldstein en revanche, conçoit les manifestations cliniques de- l’aphasie comme une maniére d’être dans le monde L’étude des modifications qui accompagnent la reaction du patient a la maladie dort dégager les caractéristiques, auxquelles repond le fonctionnement du langage chez le sujet normal En distinguant entre un emploi mstrumental et un emploi symbolique du langage, Gold stein montre que seul l’emploi symbolique, qui caractérise le sujet normal, révèle l’essence du langage en manifestant l’être intime, le lien psychique qui unit le sujet au monde

Journal

PSNSpringer Journals

Published: Jan 16, 2009

References