Get 20M+ Full-Text Papers For Less Than $1.50/day. Start a 14-Day Trial for You or Your Team.

Learn More →

Propositions pour une perspective phénoménologique dans l’autisme infantile

Propositions pour une perspective phénoménologique dans l’autisme infantile En partant de notre double fonction de pédopsychiatre dans un centre ressource autisme (CRA) et dans un hôpital de jour, nous discutons de l’opportunité d’une approche phénoménologique de l’autisme infantile. Cela suppose dans un premier temps de montrer l’intérêt et les limites de la phénoménologie en pédopsychiatrie, en nous centrant sur l’exemple de l’autisme infantile. Ensuite, nous revenons sur le choix initial de Kanner du mot autisme pour désigner ce syndrome qu’il a été le premier à décrire. Nous voyons aussi comment les travaux phénoménologiques sur l’autisme dans la schizophrénie peuvent éclairer certains aspects cliniques de l’autisme infantile. Enfin, en questionnant le rapport au monde de la personne avec autisme, nous insistons sur l’importance de l’immuabilité et des particularités sensorielles dans ce trouble. La perspective phénoménologique nous semble très intéressante pour confronter les données issues de la psychologie du développement et de la psychologie cognitive, et la clinique quotidienne de l’enfant avec autisme. La phénoménologie dans l’autisme infantile peut donc entretenir une dialectique féconde entre subjectivité et objectivité, entre les données cliniques et la recherche. Bien sûr, cela suppose que ce point de vue ne constitue pas une nouvelle psychopathologie qui viendrait s’opposer aux autres conceptions. Nous défendons une phénoménologie sans prétentions thérapeutiques mais qui garantit le souci de respecter les modalités du rapport au monde de la personne avec autisme. http://www.deepdyve.com/assets/images/DeepDyve-Logo-lg.png PSN Springer Journals

Propositions pour une perspective phénoménologique dans l’autisme infantile

PSN , Volume 9 (4) – Jun 13, 2011

Loading next page...
 
/lp/springer-journals/propositions-pour-une-perspective-ph-nom-nologique-dans-l-autisme-QbsvYE6l0w
Publisher
Springer Journals
Copyright
Copyright © 2011 by Springer Verlag France
Subject
Medicine & Public Health; Psychoanalysis; Psychiatry; Behavioral Therapy; Psychotherapy; Neuropsychology; Psychopharmacology
ISSN
1639-8319
eISSN
1955-2351
DOI
10.1007/s11836-011-0168-9
Publisher site
See Article on Publisher Site

Abstract

En partant de notre double fonction de pédopsychiatre dans un centre ressource autisme (CRA) et dans un hôpital de jour, nous discutons de l’opportunité d’une approche phénoménologique de l’autisme infantile. Cela suppose dans un premier temps de montrer l’intérêt et les limites de la phénoménologie en pédopsychiatrie, en nous centrant sur l’exemple de l’autisme infantile. Ensuite, nous revenons sur le choix initial de Kanner du mot autisme pour désigner ce syndrome qu’il a été le premier à décrire. Nous voyons aussi comment les travaux phénoménologiques sur l’autisme dans la schizophrénie peuvent éclairer certains aspects cliniques de l’autisme infantile. Enfin, en questionnant le rapport au monde de la personne avec autisme, nous insistons sur l’importance de l’immuabilité et des particularités sensorielles dans ce trouble. La perspective phénoménologique nous semble très intéressante pour confronter les données issues de la psychologie du développement et de la psychologie cognitive, et la clinique quotidienne de l’enfant avec autisme. La phénoménologie dans l’autisme infantile peut donc entretenir une dialectique féconde entre subjectivité et objectivité, entre les données cliniques et la recherche. Bien sûr, cela suppose que ce point de vue ne constitue pas une nouvelle psychopathologie qui viendrait s’opposer aux autres conceptions. Nous défendons une phénoménologie sans prétentions thérapeutiques mais qui garantit le souci de respecter les modalités du rapport au monde de la personne avec autisme.

Journal

PSNSpringer Journals

Published: Jun 13, 2011

References