Get 20M+ Full-Text Papers For Less Than $1.50/day. Start a 14-Day Trial for You or Your Team.

Learn More →

Prise en charge des complications de la maladie d’Alzheimer: mise au point

Prise en charge des complications de la maladie d’Alzheimer: mise au point Les complications de la maladie d’Alzheimer, parmi lesquelles les symptômes psychocomportementaux (SPCD), la perte de poids, les troubles de la mobilité et la perte d’autonomie fonctionnelle, sont responsables d’une altération de la qualité de vie du patient. Les SPCD représentent la principale complication de la maladie. Il est important de les dépister, de les prévenir et de les traiter précocement. Leur prise en charge doit comprendre, en première intention, les mesures non pharmacologiques associées ou non aux mesures pharmacologiques. La perte de poids, quant à elle, est associée à une augmentation du risque d’hospitalisation et d’entrée en institution. Elle pourra être surveillée par le suivi de la courbe pondérale et le MNA. Les troubles de la mobilité, responsables de chutes et les symptômes moteurs sont également les complications fréquemment rencontrées. Enfin, l’épuisement de l’aidant doit évidemment être considéré comme une conséquence de la maladie et un élément important de sa prise en charge. Ces complications et leur conséquences doivent être identifiées et, dans la mesure du possible, évitées grâce à un plan de soin d’aide et de suivi spécifique. http://www.deepdyve.com/assets/images/DeepDyve-Logo-lg.png PSN Springer Journals

Prise en charge des complications de la maladie d’Alzheimer: mise au point

Loading next page...
 
/lp/springer-journals/prise-en-charge-des-complications-de-la-maladie-d-alzheimer-mise-au-yOz2tQQJdA
Publisher
Springer Journals
Copyright
Copyright © 2008 by Springer Verlag France
Subject
Medicine & Public Health; Behavioral Therapy ; Psychoanalysis ; Psychotherapy ; Psychopharmacology; Neuropsychology; Psychiatry
ISSN
1639-8319
eISSN
1955-2351
DOI
10.1007/s11836-008-0061-3
Publisher site
See Article on Publisher Site

Abstract

Les complications de la maladie d’Alzheimer, parmi lesquelles les symptômes psychocomportementaux (SPCD), la perte de poids, les troubles de la mobilité et la perte d’autonomie fonctionnelle, sont responsables d’une altération de la qualité de vie du patient. Les SPCD représentent la principale complication de la maladie. Il est important de les dépister, de les prévenir et de les traiter précocement. Leur prise en charge doit comprendre, en première intention, les mesures non pharmacologiques associées ou non aux mesures pharmacologiques. La perte de poids, quant à elle, est associée à une augmentation du risque d’hospitalisation et d’entrée en institution. Elle pourra être surveillée par le suivi de la courbe pondérale et le MNA. Les troubles de la mobilité, responsables de chutes et les symptômes moteurs sont également les complications fréquemment rencontrées. Enfin, l’épuisement de l’aidant doit évidemment être considéré comme une conséquence de la maladie et un élément important de sa prise en charge. Ces complications et leur conséquences doivent être identifiées et, dans la mesure du possible, évitées grâce à un plan de soin d’aide et de suivi spécifique.

Journal

PSNSpringer Journals

Published: May 26, 2008

References