Get 20M+ Full-Text Papers For Less Than $1.50/day. Start a 14-Day Trial for You or Your Team.

Learn More →

La traversée du silence

La traversée du silence Psychiatr. Sci. Hum. Neurosci. (2010) 8:219-220 DOI 10.1007/s11836-010-0143-x ANALYSE D’OUVRAGE / ANALYSIS OF WORK White noise. Yolaine Destremau, PG Pascal Galodé Éditeurs, 2010 D. Raymond © Springer-Verlag France 2010 À moins d’être purement autobiographique, un récit litté- parviendraient à me guérir. » La douleur de cette déception, raire suppose toujours une sorte de projection dans une sub- si pesante, le jeune homme a appris avec les années à la lire jectivité étrangère ou fictive. Le roman de Yolaine Destremau dans les yeux des autres et à la faire sienne : il croit peu à accepte cette gageure par un acte d’empathie pour une peu qu’il est la cause de ce qu’il est. Ce qui apparaît propre- conscience en principe inaccessible ce qui provoque immé- ment insupportable. L’auteur décrit en termes extrêmement diatement chez le lecteur un sentiment d’étrangeté. Le pro- réalistes une situation qui n’est pas sans rappeler le monde tagoniste du roman est un jeune autiste, tapi dans l’espace oppressant de la Métamorphose de Kafka : Grégoire Samsa familial, qui décrit l’espace qui l’entoure. L’écriture de se perçoit de plus en plus monstrueux, d’abord par les yeux Yolaine Destremau montre d’emblée deux orientations, des autres avant de se http://www.deepdyve.com/assets/images/DeepDyve-Logo-lg.png PSN Springer Journals

La traversée du silence

PSN , Volume 8 (4) – Sep 30, 2010

Loading next page...
 
/lp/springer-journals/la-travers-e-du-silence-2WwFD0CR5E
Publisher
Springer Journals
Copyright
Copyright © 2010 by Springer Verlag France
Subject
Medicine & Public Health; Behavioral Therapy; Psychoanalysis; Psychotherapy; Psychopharmacology; Neuropsychology; Psychiatry
ISSN
1639-8319
eISSN
1955-2351
DOI
10.1007/s11836-010-0143-x
Publisher site
See Article on Publisher Site

Abstract

Psychiatr. Sci. Hum. Neurosci. (2010) 8:219-220 DOI 10.1007/s11836-010-0143-x ANALYSE D’OUVRAGE / ANALYSIS OF WORK White noise. Yolaine Destremau, PG Pascal Galodé Éditeurs, 2010 D. Raymond © Springer-Verlag France 2010 À moins d’être purement autobiographique, un récit litté- parviendraient à me guérir. » La douleur de cette déception, raire suppose toujours une sorte de projection dans une sub- si pesante, le jeune homme a appris avec les années à la lire jectivité étrangère ou fictive. Le roman de Yolaine Destremau dans les yeux des autres et à la faire sienne : il croit peu à accepte cette gageure par un acte d’empathie pour une peu qu’il est la cause de ce qu’il est. Ce qui apparaît propre- conscience en principe inaccessible ce qui provoque immé- ment insupportable. L’auteur décrit en termes extrêmement diatement chez le lecteur un sentiment d’étrangeté. Le pro- réalistes une situation qui n’est pas sans rappeler le monde tagoniste du roman est un jeune autiste, tapi dans l’espace oppressant de la Métamorphose de Kafka : Grégoire Samsa familial, qui décrit l’espace qui l’entoure. L’écriture de se perçoit de plus en plus monstrueux, d’abord par les yeux Yolaine Destremau montre d’emblée deux orientations, des autres avant de se

Journal

PSNSpringer Journals

Published: Sep 30, 2010

There are no references for this article.