Get 20M+ Full-Text Papers For Less Than $1.50/day. Start a 14-Day Trial for You or Your Team.

Learn More →

Une reflexion sur la personne en sciences sociales: Application ä l'economie des institutions

Une reflexion sur la personne en sciences sociales: Application ä l'economie des institutions : APPLICATION A L'ECONOMIE DES INSTITUTIONS Pierre Coulange0 1. Introduction Ii nous apparait utile de rappeler combien les sciences sociales et principalement l'economie et la sociologie ont progresse ces dernieres decennies dans l'etude systematique des comportements individuels. Le souci de proposer des schemas realistes et explicatifs des comportements a motive tant les economistes que les sociologues ä s'interesser aux ressorts profonds, aux motivations subjectives des individus concernant leur agir en societe. Alors que la science economique s'etait souvent limitee ä etre la science de la production, de la distribution et de la consommation des richesses 1 , les etudes concernant l'economie non-marchande et les institutions sociales ont montre les capacites explicatives du raisonnement micro-economique. L'economie comme science de l'agir (praxeologie 2 ) a rendu caduc la fameuse distinction entre microeconomie et macro-economie. La seule approche reellement rigoureuse apparait fondee sur une reflexion en terme d'individu. En sociologie, des auteurs comme Raymond Boudon ont contribue ä montrer que les approches deterministes etaient insuffisantes, et qu'un recours explicite ä la rationalite des individus pouvait deboucher sur une interpretation scientifique des faits sociaux 5 . Pour autant, il nous semble que dans cette voie pleine de promesses, les efforts n'ont pas http://www.deepdyve.com/assets/images/DeepDyve-Logo-lg.png Journal des Économistes et des Études Humaines de Gruyter

Une reflexion sur la personne en sciences sociales: Application ä l'economie des institutions

Loading next page...
 
/lp/de-gruyter/une-reflexion-sur-la-personne-en-sciences-sociales-application-l-lU0iFac38v
Publisher
de Gruyter
Copyright
Copyright © 1998 by the
ISSN
2194-5799
eISSN
2153-1552
DOI
10.1515/jeeh-1998-2-305
Publisher site
See Article on Publisher Site

Abstract

: APPLICATION A L'ECONOMIE DES INSTITUTIONS Pierre Coulange0 1. Introduction Ii nous apparait utile de rappeler combien les sciences sociales et principalement l'economie et la sociologie ont progresse ces dernieres decennies dans l'etude systematique des comportements individuels. Le souci de proposer des schemas realistes et explicatifs des comportements a motive tant les economistes que les sociologues ä s'interesser aux ressorts profonds, aux motivations subjectives des individus concernant leur agir en societe. Alors que la science economique s'etait souvent limitee ä etre la science de la production, de la distribution et de la consommation des richesses 1 , les etudes concernant l'economie non-marchande et les institutions sociales ont montre les capacites explicatives du raisonnement micro-economique. L'economie comme science de l'agir (praxeologie 2 ) a rendu caduc la fameuse distinction entre microeconomie et macro-economie. La seule approche reellement rigoureuse apparait fondee sur une reflexion en terme d'individu. En sociologie, des auteurs comme Raymond Boudon ont contribue ä montrer que les approches deterministes etaient insuffisantes, et qu'un recours explicite ä la rationalite des individus pouvait deboucher sur une interpretation scientifique des faits sociaux 5 . Pour autant, il nous semble que dans cette voie pleine de promesses, les efforts n'ont pas

Journal

Journal des Économistes et des Études Humainesde Gruyter

Published: Jun 1, 1998

There are no references for this article.