Get 20M+ Full-Text Papers For Less Than $1.50/day. Start a 14-Day Trial for You or Your Team.

Learn More →

Les Fondements Juridiques De L'economie Politique

Les Fondements Juridiques De L'economie Politique Jean-Michel Poughon * "L'Economie Politique est sans doute un intéressant objet d'étude, ce n'est pas une science juridique"1. Cette assertion de M. Valette, Professeur à la Faculté de Droit de Paris au siècle dernier, s'adressait à ceux qui voulaient que cette nouvelle discipline fût enseignée dans les Facultés de Droit et y fît l'objet d'un examen. A. Esmein, dans un rapport au Conseil supérieur de l'Instruction Publique en vue de la Réforme de l'agrégation de Droit soutint également que "l'économie politique n'est pas du droit"2. On mesure combien les relations entre juristes et économistes étaient alors tendues. De fait, dès le moment où l'économie politique devint une discipline pouvant faire l'objet d'un enseignement chez les juristes, ceux-ci y furent hostiles. Ce ne fut qu'après maints efforts3 que l'économie politique s'installa dans les facultés, bravant la méfiance dont elle était l'objet. Une telle attitude était renforcée par le fait que les juristes faisaient peu appel à l'économie politique dans leurs développements. Il est juste de préciser que les économistes allaient également s'éloigner progressivement du droit4. Cette attitude, d'ailleurs abandonnée par nombre de juristes aujourd'hui, n'était pas celle des auteurs de l'Ancien Droit. Ces derniers, en effet, ne craignaient pas http://www.deepdyve.com/assets/images/DeepDyve-Logo-lg.png Journal des Économistes et des Études Humaines de Gruyter

Les Fondements Juridiques De L'economie Politique

Loading next page...
 
/lp/de-gruyter/les-fondements-juridiques-de-l-economie-politique-EPVBgPgHo3
Publisher
de Gruyter
Copyright
Copyright © 1990 by the
ISSN
2194-5799
eISSN
2153-1552
DOI
10.1515/jeeh-1990-0402
Publisher site
See Article on Publisher Site

Abstract

Jean-Michel Poughon * "L'Economie Politique est sans doute un intéressant objet d'étude, ce n'est pas une science juridique"1. Cette assertion de M. Valette, Professeur à la Faculté de Droit de Paris au siècle dernier, s'adressait à ceux qui voulaient que cette nouvelle discipline fût enseignée dans les Facultés de Droit et y fît l'objet d'un examen. A. Esmein, dans un rapport au Conseil supérieur de l'Instruction Publique en vue de la Réforme de l'agrégation de Droit soutint également que "l'économie politique n'est pas du droit"2. On mesure combien les relations entre juristes et économistes étaient alors tendues. De fait, dès le moment où l'économie politique devint une discipline pouvant faire l'objet d'un enseignement chez les juristes, ceux-ci y furent hostiles. Ce ne fut qu'après maints efforts3 que l'économie politique s'installa dans les facultés, bravant la méfiance dont elle était l'objet. Une telle attitude était renforcée par le fait que les juristes faisaient peu appel à l'économie politique dans leurs développements. Il est juste de préciser que les économistes allaient également s'éloigner progressivement du droit4. Cette attitude, d'ailleurs abandonnée par nombre de juristes aujourd'hui, n'était pas celle des auteurs de l'Ancien Droit. Ces derniers, en effet, ne craignaient pas

Journal

Journal des Économistes et des Études Humainesde Gruyter

Published: Dec 1, 1990

There are no references for this article.