Get 20M+ Full-Text Papers For Less Than $1.50/day. Start a 14-Day Trial for You or Your Team.

Learn More →

Government: Servant or Master?

Government: Servant or Master? Comptes rendus et notes de lecture Édité par Gerard Radnitzky et Hardy Bouillon Compte rendu par Laurent Deparnay et David Versailles® 1. Introduction Hobbes publie en 1651 son Léviatban, et la phrase de Kennedy en rappelle la modernité "Ne vous demandez pas ce qtw votre pays peut faire pour vous, demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays ! " Il s'agit de combiner dans un raccourci admirable tout à la fois les conceptions paternaliste et organique de l'État ; cependant, en aucun cas, le slogan ne mentionne la demande auprès de l'État de services "libres". Les années 1980, avec l'accès au pouvoir de Reagan et Thatcher, ont été marquées par la remise en question des croyances traditionnelles concernant le rôle approprié du gouvernement dans une économie. Interventions et fiscalité viennent spolier les droits de propriété, le financement de la Justice Sociale se faisant au détriment de Tout et de tous : "Public services have become public disservices"^. Dans ce bouleversement des pensées, l'État est discrédité, mais chacun est sur l'expectative : qu'est-il advenu du gouvernement, est-ce un maître ou un esclave ? * Collection Poznan Studies in the Philosophy of the Sciences and the Humanities, vol. http://www.deepdyve.com/assets/images/DeepDyve-Logo-lg.png Journal des Économistes et des Études Humaines de Gruyter

Loading next page...
 
/lp/de-gruyter/government-servant-or-master-sI5c6HlIh5
Publisher
de Gruyter
Copyright
Copyright © 1993 by the
ISSN
2194-5799
eISSN
2153-1552
DOI
10.1515/jeeh-1993-0108
Publisher site
See Article on Publisher Site

Abstract

Comptes rendus et notes de lecture Édité par Gerard Radnitzky et Hardy Bouillon Compte rendu par Laurent Deparnay et David Versailles® 1. Introduction Hobbes publie en 1651 son Léviatban, et la phrase de Kennedy en rappelle la modernité "Ne vous demandez pas ce qtw votre pays peut faire pour vous, demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays ! " Il s'agit de combiner dans un raccourci admirable tout à la fois les conceptions paternaliste et organique de l'État ; cependant, en aucun cas, le slogan ne mentionne la demande auprès de l'État de services "libres". Les années 1980, avec l'accès au pouvoir de Reagan et Thatcher, ont été marquées par la remise en question des croyances traditionnelles concernant le rôle approprié du gouvernement dans une économie. Interventions et fiscalité viennent spolier les droits de propriété, le financement de la Justice Sociale se faisant au détriment de Tout et de tous : "Public services have become public disservices"^. Dans ce bouleversement des pensées, l'État est discrédité, mais chacun est sur l'expectative : qu'est-il advenu du gouvernement, est-ce un maître ou un esclave ? * Collection Poznan Studies in the Philosophy of the Sciences and the Humanities, vol.

Journal

Journal des Économistes et des Études Humainesde Gruyter

Published: Mar 1, 1993

There are no references for this article.